logo-blanc.png

Studio Atelier Mady

Graphisme Print & Web

[  controlPOM   ]

  • Atelier Mady

LE TRAVAIL DU FREELANCE ENTRE VALEURS "TEMPS" ET "QUALITE"


Selon K. Marx (Le Capital, 1867 quand même !), la valeur d’un bien ou d’un service est déterminée par le nombre d’heures de travail nécessaire à sa production ou sa réalisation. A partir de ce pilier économique, c’est ce que nous faisons tous en tant que freelance : nous proposons nos tarifs sur une base horaire à l’heure, à la journée et même au forfait.


Fonctionner ainsi est rationnel et pratique tant pour nous que pour le client. Pour nous, il s’agit de rémunérer nos missions en fonction du temps que nous y avons consacré. Pour le client, c’est la possibilité d’appréhender nos tarifs sur la base d’un référentiel connu de tous : le temps de travail salarié.


Appréhender oui, comprendre non... car cette unique façon de fonctionner dessert le travail du freelance.




Un même plat, deux recettes

En effet, un tarif horaire paraît simple à aborder pour le client mais il est justement mal compris en raison de cette comparaison systématique avec le travail salarié. Même si au final, on se retrouve avec deux montants mis en comparaison, il ne s’agit pas de la même recette. Même plat présenté dans l’assiette mais des ingrédients différents en cuisine.


Un tarif horaire de freelance semble souvent élevé pour le client et en comparaison d’un salaire net de salarié, c’est le mais il n’est pas constitué des mêmes frais et charges. Au-delà des cotisations sociales, le tarif freelance comprend aussi les impositions, les investissements, les charges de fonctionnement et même les droits aux congés.


Alors commençons déjà par faire preuve de pédagogie auprès de nos clients en leur expliquant de quoi est fait notre tarif horaire. Avec de la transparence, on y gagnera en confiance dans la relation clientèle.



La valeur "qualité" pour vendre son expertise

Vient ensuite la comparaison entre différents tarifs de freelance. Et là impossible de se baser sur le seul chiffre du tarif horaires pour comparer des prestataires.


Déjà, en termes de comparaison de tarifs freelance, il vaut mieux comparer des professionnels issus de bassins géographiques et économiques proches. Les charges de fonctionnement ne sont pas les mêmes à Paris et à Valence.


Ensuite, derrière le tarif horaire, se cache de nombreux facteurs et variables propres au freelance : sa formation initiale, ses expériences et réalisations antérieures, ses compétences spécifiques et sa rareté et même les recommandations reçues et sa réputation.


Il s’agit alors de mettre en valeur tout ce qui justifie notre tarif et s’éloigner de ce chiffre pour expliquer la valeur de notre travail. Il ne s’agit pas simplement de s’extraire de la contrainte quantitative pour aller vers les arguments qualitatifs mais aussi de partir du générique vers le spécifique : ce que nous, freelance, pouvons proposer à un moment T pour un client précis et unique. Il peut s’agir de notre capacité à répondre en urgence à une demande ou notre capacité à répondre à un besoin précis par une compétence spécifique.


Dans tous les cas, il faut s’extraire de cette notion abstraite de tarif horaire pour revenir vers ce qui a permis de la définir : notre propre contexte de travail mais aussi celui du client. AU final, nos services monnayés selon un taux horaire, doivent être jaugés à l’aune de leur utilité pour client.




Le freelance vend son temps puisque que son revenu dépend de son taux horaire mais gagnera beaucoup en termes de relationnel client à mettre l’accent sur les composantes de ce tarif et sur les variables qui le détermine. Présentons-nous comme des experts qui vendent des résultats et non comme une force de travail opaque.


© 2020 by  Atelier Mady.  Thanks El gato de la muerte

Mentions légales - CGV - Politique de confidentialité