logo-blanc.png

Studio Atelier Mady

Graphisme Print & Web

[  controlPOM   ]

  • Atelier Mady

LE JOUR D'APRES


Eléments de langage


Confinement, déconfinement, reconfinement... Seule certitude à l'heure où j'écris ces lignes, une partie de notre mode de vie a changé ; temporairement ou non ; en bien ou pas. Nous baignons dans l'incertitude et, de fait, au travers d'un temps présent malmené et d'un futur incertain, nous avons le "nez dans le guidon".

La dérision nous a permis de passer le temps, de s'évader, de prendre du recul. Les pastiches, les détournements publicitaires, la créativité sans relâche des équipes marketing ont eu des vertus thérapeutiques pendant ces 8 dernières semaines. Le rire était là pour oublier les peurs, les angoisses et les inquiétudes économiques, financières et familiales.


Process étudiant pour une publicité BurgerKing


Aujourd'hui, nous abordons le déconfinement et découvrons de nouvelles relations sociales par le biais de la distanciation physique. Nous devons ériger des murs, des gestes "barrières" pour répondre à l'enjeu sanitaire légitime. Mais le langage est important, voire primordial. La distance physique ne devrait pas être la distance sociale. Et, si nous ne sommes pas vigilant dans cette distinction, notre futur sera sans doute moins réjouissant que prévu.



Sortir du guidon


Nous avons donc expérimenté nos premières sorties shopping depuis 55 jours. Les entreprises ont, en urgence, préparé le terrain avec les moyens du bord pour la plupart et surtout pour les petits commerçants. Du fléchage au sol au moyen de ruban adhésif fluo dans des couloirs inadaptés au départ pour la notion de "sens de circulation". Des affichages en version "pdf imprimable" fabriqués à partir des posters officiels du site du Ministère de la Santé, grand pourvoyeur en communication institutionnelle.

Aucun mal là-dedans. Il n'y a tout simplement pas d'autres solutions à ce moment T de l'histoire, à l'heure où notre économie doit impérativement redémarrer tout en respectant des consignes sanitaires strictes.


File d'attente devant un magasin en Allemagne

Il y a cependant quelque chose d'infiniment triste et angoissant dans ces affiches et ces flèches ; quelque chose qui nous enferme dans le cercle de l'épidémie avec le virus. Nous sommes sortis et nous sommes toujours dedans. Le virus est là et ne l'oublions pas. Nous ne risquons pas de l'oublier.

Mais qu'en est-il du moyen et du long terme si la situation épidémique perdure et que les gestes "barrières" doivent devenir la norme ? Allons-nous sortir au restaurant avec des amis pour profiter d'un moment de convivialité loin des soucis quotidiens et recevoir en plein visage le risque et la mort ?


Restaurant au Pays-Bas... Vous reprendez bien un peu de gel hydroalcoolique pour finir votre repas ?



Quadrature du cercle ou défi créatif ?

C'est là que le design d'espace va jouer un rôle essentiel, voire unique - le rôle de sa vie en quelque sorte. Car il sera temps de trouver des solutions pérennes autres pour mettre en oeuvre les consignes sanitaires tout en les faisant oublier.

Quadrature du cercle pour certains ; défi créatif pour d'autres. Pendant le confinement, nous avons su faire preuve de créativité pour limiter parfois les conséquences économiques des fermetures de commerce. En une nuit, un site pouvait être conçu pour transformer des restaurateurs isolés en un collectif proposant un drive sur le parking d'un supermarché. Nous devons poursuivre ces élans créatifs pour réinventer notre vie sociale avec la distanciation physique.


L'usage créatif du ruban adhésif à Singapour - Crédits : Tape measures


Tous les acteurs du design ont leur rôle à jouer dans cette transformation : le design d'espace pour repenser les lieux de circulation ; le design et le développement web pour inventer des plateformes de vente ; l'ergonomie pour travailler sur l'efficience du télé-travail ; l'illustration et le graphisme pour créer de nouveaux visuels.



Se réinventer

Nos métiers ont du travail devant eux. Nous proposer de la sociabilité dans la contrainte. Nous aider à nous réinventer. Nous soutenir quand on voudrait abandonner. La jeunesse aura sans doute plus de facilité à intégrer toutes le consignes qu'on lui imposera mais ce n'est pas une raison pour leur proposer un monde de files d'attentes moribondes comme seule perspective.





#deconfinement #distanciationphysique #sociabilité #confinement #designespace #designweb #ergonomie

3 vues

© 2020 by  Atelier Mady.  Thanks El gato de la muerte

Mentions légales - CGV - Politique de confidentialité