[ controlPOM ]

La rencontre magique de la peinture et de la danse

L’art autorise une certaine forme d’évasion, mais quand différentes de ses formes se rencontrent, elle est totale. Dans « Parce Que », le réalisateur Neels Castillon met en scène deux performances, celle d’un danseur, Léo Walk et d’une artiste peintre Inès Longevial.

La chorégraphie, sur les notes de Serge Gainsbourg, se joue dans le Sud de la France sur fond de demeure abandonnée et peinture géante. L’espace à emplir laisse alors libre court à la beauté du geste.

Source Etapes

11 vues
Flèche retour haut de page
Vous êtes perdu ? .....
Retour haut de page

© 2020 by  Atelier Mady.  Thanks El gato de la muerte

Mentions légales - CGV - Politique de confidentialité