logo-blanc.png

Studio Atelier Mady

Graphisme Print & Web

[  controlPOM   ]

  • Atelier Mady

Un court métrage pour un Rubik Cube attendrissant


Ce court-métrage baptisé "Scrambled" donne vie à un Rubik's Cube pour arriver à lui procurer de l'émotion. Un véritable exploit dans une petite histoire émerveillante par sa créativité et sa parfaite réalisation.

La technologie de nos jours est présente au quotidien. Et si on lâchait un peu nos écrans pour s’amuser ? Voilà tout l’enjeu de cette petite histoire touchante, sans paroles, à la narration calculée.

L’histoire ? En fin de journée, une jeune fille manque son train, malgré un sprint éreinté. En s’asseyant sur un banc, elle commence à jouer sur son portable en attendant le prochain train lorsqu’un étrange objet va vouloir se joindre à elle… Il s’agit d’un Rubik’s Cube, vieux et usé, qui ne demande en réalité qu’un peu d’attention.

Un court-métrage puissant produit par le studio hollandais, Polder Animation, spécialisé dans la 3D et les personnages animés. Les créateurs expliquent que “Scrambled” a commencé comme un “side project”, qui au fur et à mesure du temps, a germé dans leur esprit. Ils utilisèrent cette opportunité pour tester de nouvelles idées pour leur style visuel ainsi que leur technique. Et il faut croire que le succès est au rendez-vous car le court-métrage a déjà remporté 13 récompenses dans divers festivals à travers le monde.

Et comment ne pas être surpris et émus par ce petit Rubik’s Cube, qui ne demande qu’à être résolu. L’animation impeccablement réussie de l’objet nous permet de ressentir de l’empathie pour lui, comme s’il était vivant. Et lorsque la jeune fille se prend au jeu et le résout, c’est la joie. C’est impressionnant de voir à quel point ces personnages créés de toutes pièces peuvent autant nous toucher. Et c’est là où réside la puissance de l’animation, par rapport à un quelconque film “réaliste”.

Ici, plusieurs interprétations sont possibles. Par exemple, on pourrait y voir une métaphore du monde digitalisé d’aujourd’hui. Les portables, qui prennent le dessus sur nos temps morts, sont les remplaçants de ces anciens casse-têtes et autres jeux manuels d’époque. Certes, c’est l’évolution des choses, c’est normal ; cependant, on ne peut s’empêcher de remettre en cause la place du digital au détriment du réel …

Une bonne leçon pour les futures générations, à qui on démontre que l’on n’a pas forcément besoin d’un écran pour se distraire. Un retour aux sources est parfois bénéfique, voire indispensable pour nous reconnecter à la réalité.

Article Creapills

Lien vers la vidéo

#courtmétrage

© 2020 by  Atelier Mady.  Thanks El gato de la muerte

Mentions légales - CGV - Politique de confidentialité